самое опасался что вы мне не поверите. Лутче согласился оставить сие место чтоб вам и крестьянам вашим убытку не было, при сем посылаю вам книги прихода и расхода которые я с Осипом Матвеевичем поверил, и по необходимости моей принужден был взять у Осипа Матвеевича денег 125 рублей, хотя имел при себе но на проезд недостаточьно. За сим остаюсь с истинным моим почьтением и совершеннейшею преданностию.

Вашего высокоблагородия!

Милостивейшего государя Ваш все покорнейший и все усерднейший слуга Карл Рейхман.

Июня „22‘ дня 1834-го года Г. Тверь.

Адрес: В Санкт-Петербурге! Его высокоблагородию! Милостивейшему государю! Александр Сергеевичу. Г-ну Пушкину. Противу Летнего Саду в доме Оливиера.

При сем письме прилагаются две шнуровые книги в холсте. Посылает Карл Райхман. Г. Тверь.


957. П. А. Осипова — Пушкину. 24 июня 1834 г. Тригорское.

En toute chose ce n'est que le premier pas qui coûte à franchir, cher Alexandre, — il y a quelques jours que je vous ai écrit — et je me vois de nouveau obligée de vous dire quelques mots. Je viens d'apprendre de votre Mère, que vous aviez entendu dire à Reichmann — que je lui suis restée devoir quelque chose. — Je ne puis comprendre comment M-r Rei[chman] reste en cette erreur. — Jamais je ne lui ai dû quelque chose — pas une obole — il s'était engagé à régir les biens de Twer, du dixième revenu — il a commandé à Malliniki — 4 années — à Niva 3 — et a laissé 500 âmes au abois. Alexis a fait ses comptes avec lui. S'il croit qu'il lui doit — c'est sur les biens de Twer — et ce n'est que stricte justice que Mr Reichman reçoit le payement de ses soins bienfaisants des revenus des biens de Twer. — Ainsi je vous prie de ne point faire de remise entre moi et lui — l'argent que vos parents me doivent leur a été confié comme un dépôt, pour que moi-même je ne le dépensasse point — 1000 Rb. d'une ancienne dette de l'année 1826 et pour Md. Pawlicheff 560 assignats et puis 200 empruntés à leur arrivée l'année 33 au mois de Juin ou Juillet — vous me les rendrez en automne, mon cher Alexandre, — pour que je les paye au Lombard — le 22 de Decembre. Ainsi vous n'avez pas besoin de vous dépêcher, ni de vous hâter à rompre le cou. — Mais je n'ai rien à payer à Raichmann, c'est ce que je vous prie de ne pas oublier. Tous les jours [1080 - В подлиннике: tout les jour] en récitant ma prière: Mon père qui est au Ciel je me le rappelle, pour lui pardonner ses torts — envers moi — mais je n'aurais pas désiré avoir encore à lui pardonner quelque chose à votre égard. — Nous avons eu aujourd'hui un charmant spectacle — c'est aujourd'hui le départ de l'image de la Madone des St. Montagnes. Une heure de cela que la [prossetion [?]] procession a eu lieu — par un très beau temps, une grande quantité de personnes du genre assez comme il faut en attendant l'arrivée de l'image ce sont placés au bas de notre montagne — dix ou 12 équipages rassemblés dans un petit éloignement complétaient le tableau. — Entre les changements qui sont arrivés dans nos contrées je vous annonce, que nos voisins les Шелгунов tiennent maison ouverte — bon cuisinier — danse, musique — en ce moment votre père, mère et une 40-aine de personnes dinent chez eux —
страница 386
Пушкин А.С.   Переписка 1826-1837